L'été, ce moment parfait pour bouger en famille !

Les vacances d'été sont enfin arrivées pour nos jeunes qui ont connu une année difficile avec le confinement, l'arrêt des sports et des activités parascolaires. Pour nos adolescents, le retour au sport sera un défi de taille. Les conditions qui favorisent leur pratique d'activité physique telle que la présence d'amis et l'accessibilité en milieu scolaire, leur ont été retirées et reviendront progressivement à la rentrée scolaire.

Heureusement, le support social de nos jeunes ne dépend pas uniquement de leurs amis !

La famille a un très grand rôle à jouer dans l'adhésion à long terme des enfants et des adolescents aux sports et aux activités physiques. Si voir ses parents bouger au quotidien à un impact sur leur perception du sport, imaginer avoir la chance d'y participer avec eux. En effet, la littérature met de l'avant la pratique d'activité physique en famille comme étant positive à plusieurs niveaux.

Le parent est d'abord un modèle pour ses enfants tout au long de leur vie, incluant le volet actif. Le niveau d'activité physique est intergénérationnel en fonction des modèles que chacun à la chance d'avoir au quotidien, de son enfance jusqu'à la fin de son adolescence. Donc, voir ses parents être très actifs au quotidien aurait une influence positive sur le niveau d'activité des jeunes maintenant, et tout au long de leur vie. Même chez les adolescents, voir un parent qui aime faire du sport et se sentir bien grâce au sport vaut tout autant qu'un modèle extérieur tel qu'un athlète de haut niveau. Participer avec ses parents permet aussi une association positive à la pratique sportive, car elle est en grande majorité associée au plaisir. La notion de compétition n'est pas du tout d'actualité en famille. Il est plutôt question de transmettre les apprentissages tout en passant de beaux moments.

Il a été nommé que les adolescents qui restent engagés dans les activités sportives se sentent appuyés par leurs parents. Les encouragements ont une valeur inestimable dans le développement de la confiance en soi des jeunes à l'adolescence. Plusieurs moyens peuvent être mis en place pour les supporter et les encourager, tels que le soutien financier pour l'achat de matériel sportif, offrir un transport pour aller pratiquer des activités, ainsi que verbaliser les encouragements tant lors des pratiques, qu'en compétition, qu'à la maison. Cependant, la participation familiale aux sports est trop souvent négligée par manque de temps et d'accessibilité. Il n'en reste pas moins que c'est l'un des moyens les plus efficaces pour rejoindre les jeunes.

De plus, la présence des parents augmente le sentiment de sécurité des jeunes. Les parents peuvent par exemple jouer le rôle de surveillant à des heures durant lesquelles la municipalité ne l'offre pas. Il est aussi le meilleur intervenant pour savoir quand son enfant a besoin de prendre une pause ou souhaite seulement répéter un exercice pour s'améliorer. Les parents sont les experts de leurs enfants, peu importe leur âge.

Les communautés ont aussi leurs efforts à faire pour faciliter l'accès aux parents avec leurs adolescents aux activités sportives. Oui les activités avec de jeunes enfants, mais aussi avec des adolescents !

Les stratégies de promotion des activités et leur accessibilité doivent tenir compte des adolescents faisant partie des familles et non pas comme une catégorie distincte. 

Cet été, pensons à la place des adolescents dans l'accès aux activités sportives familiales !

Plus de 250 000$ remis aux organisations sportives de Lanaudière

Loisir et Sport Lanaudière, en collaboration avec les fédérations, a distribué un total de 253 550 $ à 52 organisations sportives de la région. Le Fonds en sport est une initiative des gouvernements du Canada et du Québec qui vise à soutenir financièrement les organisations sans but lucratif (OSBL) affiliées à une fédération sportive. L’objectif est d’appuyer les clubs et associations sportives dans leurs efforts pour la reprise de leurs activités.

Lire la suite