Chantier 4 | Le corridor nature de la Noire

Le corridor et son espace

Les rivières de Lanaudière présentent un bon potentiel pour la création de corridors plein air. La Noire, la Ouareau, la Mattawin et la l’Assomption ont été considérées. Les derniers kilomètres de l’Assomption font partie du corridor plein air de la Côte du Saint-Laurent et Les Moulins. Le plan retient la réalisation d’un premier corridor sur un segment de la Noire entre deux parcs régionaux : au nord, celui des Sept Chutes et au sud, celui des Chutes Monte-à-Peine et Des Dalles (une bonne partie des 56,2 km de la rivière). Pour la Noire, c’est la présence d’un fort noyau de conservation déjà acquis et le paysage unique créé par le canyon où coule la rivière entre St-Zénon et Sainte-Émélie-de-l’Énergie qui a motivé son choix.

Le projet

Concevoir, planifier et aménager le Corridor naturel de la Noire, dont la vocation première est la préservation de la biodiversité, le relier aux noyaux villageois qui jalonnent son parcours et y intégrer les aménagements et services compatibles avec sa vocation principale.

  • Le projet collectif reste à préciser par les acteurs de ce territoire. Les résultats des consultations et les travaux déjà réalisés par diverses organisations (Canot Kayak Québec, Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière, CARA) confirment la pertinence de ce chantier, notamment pour les raisons suivantes :
  • Ce segment de la rivière coule d’abord dans une vallée très encaissée : un paysage spectaculaire. S’y trouvent aussi des paysages variés, forestiers et champêtres, sur une longueur totale de 56,2 km ;
  • La Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière y possède déjà des propriétés d’importance et y poursuit des action de protection du territoire ;
  • Lien entre les parcs régionaux des Sept Chutes et des Chutes-Montes-à-Peine-et-des-Dalles, ce qui est propice au développement de circuits récréotouristiques ;
  • Des activités d’apprentissage de la nature y sont déjà pratiquées ;
  • Potentiel cyclable sur la route 131 ;
  • Randonnée pédestre - le projet de boucle de 1000 km sur le Corridor plein air des Montagnes devrait passer sur l’arête rocheuse, côté est du corridor ;
  • Activités d’eau vive – Courte saison entre avril-mai ;
    Zone 1 : R3 ; Zone 2 : eau calme, 23 km ; Zone 3 : rapides variés, 11 km.

La coordination

Ambassadeur: Martin Héroux, maire de la municipalité de Sainte-Émélie-de-L’Énergie

Guide : Lynda Gadoury, directrice générale du Parc des Chutes-Monte-À-Peine-Et-Des-Dalles

Coordonnateurs :Michel Leboeuf, directeur général de la Fiducie de Conservation des Écosystèmes de Lanaudière et Alexandre Fréchette – Loisir et Sport Lanaudière

 Équipe de travail - En constitution

Organisations responsables :

  • Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière
  • Loisir et Sport Lanaudière

Les actions réalisées à ce jour

Cartographie de la rivière Noire par Canot Kayak Québec :

  • Amont de Sainte-Émélie-de-L’Énergie ;
  • Sainte-Émélie-de-l’Énergie – Lac Noir ;
  • Aval du Lac Noir ;

Acquisition de terrains : La Fiducie des écosystèmes possède deux sites : 134 ha au nord de Ste-Émélie et 7 ha. près de Saint-Damien ;

Études de la CARA sur le bassin versant.

Les actions à réaliser 2020-2023 (description préliminaire, en élaboration par le chantier)

  • Création du groupe de travail du corridor formé au moins de représentants de la Fiducie, de LSL, du CREL, Eau Vive Québec, Canot Kayak Québec et des parcs régionaux ;
  • Élaboration d’une vision de développement et d’un échéancier de réalisation des activités ;
  • Répertoire des organisations, cartographie des territoires plein air actuels, évaluation de leur potentiel ;
  • Élaboration d’un dossier de projet du corridor incluant un budget préliminaire pour démarrage ;
  • Présentation du dossier aux MRC Matawinie et Joliette ainsi qu’aux municipalités et autres acteurs (villégiateurs, auberges, ZEC, pourvoiries et Tourisme Lanaudière). Municipalités concernées : Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Saint-Zénon, Saint-Jean-de-Matha, Saint-Damien et Sainte-Mélanie ;
  • Négociation d’une entente avec le MERN (périmètre à soustraire à la coupe de bois) pour un projet d’aire protégée ;
  • Élaboration du montage financier et rédaction d’un plan d’action détaillé;
  • Promotion de la rivière et de ses activités nautiques, pédestres, d’interprétation, etc. ;
  • Sensibilisation à la qualité de l’eau et à la qualité de l’environnement ;
  • Organisation d’un événement rassembleur autour de la connectivité écologique, de la qualité de l’eau et de son accès en général.

 Les avancées du corridor

17 juin 2020

Le projet d’évaluation du potentiel plein air pour le corridor naturel reliant le parc des sept-chutes et le parc des Chutes-Monte-à-peine-et-des-Dalles démarre progressivement !

Une étude de caractérisation environnementale est terminée grâce au travail de la Fiducie de Conservation des Écosystèmes de Lanaudière.

Plusieurs visites terrains s’organisent et plusieurs rencontres sont à venir avec les parties prenantes du projet.  D’ailleurs, une visite de la rivière-noire entre la municipalité de Sainte-Émilie-de-l’Énergie et le Lac Noir nous a fait découvrir tout un joyau nautique pour les petites embarcations !

Pour plus de détails, consultez le Plan de développement lanaudois en plein air 20|32.